Haul #3

Un petit tour chez Aroma Zone et Melvita pour une beauté au naturel
IMG_0335

J’ai constitué mon petit placard de slow cosmétique biologique.
Me voilà parée.

En huiles essentielles : 
– tea tree : pour son action sur les imperfections
– menthe poivrée : pour l’utiliser dans mon dentifrice maison et pourquoi pas dans un futur déo
– lavande : recommandée pour apaiser et pour les peaux à imperfections
– ylang ylang : pour son action sur les cheveux nourrissantes
– palmarosa : capacité à capter les odeurs à utiliser dans un déodorant

En huiles végétales:
– jojoba: adaptée à tout type de peau, notamment aux peaux grasses, qui ressemble étrangement au sebum physiologique et aide à le réguler
– nigelle: effets semblables
– brocoli: pour son action lissante sur les cheveux et anti frisottis, et à tester sur un shampoing maison
– ricin: pour son action nourrissante pour les cheveux
– huile démaquillante melvita à la rose: pour un démaquillage sans défaut

Miel de manuka: pour ses diverses vertus…: nourrissantes, adoucissantes, antiseptiques, gourmandes etc…

Aloe vera: à utiliser en sérum pour ses vertus hydratantes et sa protection face  à la pollution et la saleté

En composants latéraux:
– glycérine végétale pour faire ses produits cosmétiques soi même
– argile blanche: masque visage ou cheveux en pré shampoing, base de mon nouveau dentifrice
– charbon activé: acheté pour le dentifrice aux propriétés détoxifiantes
– masque base neutre cheveux: pour ajouter huiles végétales et essentielles et l’adapter à mes cheveux
– vitamine E: anti oxydante pour éviter le rancissement des huiles
– extrait de pépins de pamplemousse: conservateur

Recettes:
Dentifrice fait par Naturellement Lyla (blog à voir absolument)
2 c. s. argile blanche
1 c.c. charbon activé
1/2 c. c. bicarbonate de soude
10 gouttes huile essentielle menthe poivrée
10 gouttes huile essentielle tea tree

La randonnée d’Halloween

Une petite recette de saison à déguster au coin du feu et loin des monstres:

IMG_0329IMG_0330IMG_0332

Tarte sucrée au butternut:

Ingrédients:
– une pâte sablée
– un petit butternut
– 1 oeuf
– 10cL de crème fraiche
– 4 c.s. de sirop d’agave
– 1/2 c.c. de cannelle + 1/2 de gingembre + un peu de noix de muscade
– une poignée de noix

Préchauffez le four à 180°
Faites précuire la pâte à 180° pendant 20 min recouverte de legumes secs

Pelez et coupez en cubes le butternut, puis faites cuire à la vapeur pendant 20 min.

Ecrasez le butternut.
Ajoutez l’oeuf, le sirop, les épices.
Broyez quelques noix au mortier, puis ajoutez à la mixture.

Faites cuire 30 min à 180°.

Décorez de quelques noix, et dégustez avec un thé épicé ou un chocolat chaud.

Anna Karenine – Tolstoï

9782352873488_1_75

Résumé :

« Anna n’est pas qu’une femme, qu’un splendide specimen du sexe féminin, c’est une femme dotée d’un sens moral entier, tout d’un bloc, prédominant : tout ce qui fait partie de sa personne est important, a une intensité dramatique, et cela s’applique aussi bien à son amour.
Elle n’est pas, comme Emma Bovary, une rêveuse de province, une femme désenchantée qui court en rasant des murs croulants vers les lits d’amants interchangeables. Anna donne à Vronski toute sa vie.
Elle part vivre avec lui d’abord en Italie, puis dans les terres de la Russie centrale, bien que cette liaison notoire la stigmatise, aux du monde immoral dans lequel elle évolue, comme une femme immorale. Anna scandalise la société hypocrite moins par sa liaison amoureuse que par son mépris affiché des conventions sociales.
Avec Anna Karénine, Tolstoi atteint le comble de la perfection créative.
Vladimir Nabokov »

Ces passages qu’on aime:

« Plus il y a de coeur, plus il y a de sortes d’amour »

 » Le bonheur l’étourdissait. Il ne pouvait deviner les mots qu’elle pensait, mais, dans les yeux brillants de bonheur, il vit tout ce qu’il devait savoir. Et il écrivit trois lettres. Mais avant qu’il eut achevé elle comprit. Elle acheva elle même la question, puis répondit: « Oui. » »

Ce que j’en pense:

Lu dans le cadre du challenge des 100 livres à lire de Bianca, XIXe siècle du manoir aux livres et A travers les temps de chez moi.
J’avais fait une première tentative il y a trois ans. Echec. Trop long, j’avais fini par me lasser. Mais me voilà repartie trois ans plus tard dans l’aventure russe du XIXe siècle d’Anna Karénine. Et il m’aura fallu plus d’un mois pour le lire.

L’histoire tourne autour de plusieurs personnages.
Leurs histoires se mêlent et se démêlent au fil des chapitres.
Il y a bien sûr Anna, femme mariée, mère d’un petit Serioja, qui se retrouve face à Vronski, jeune comte et capitaine de l’armée russe: coup de foudre.
Il y a Alexis Karénine, mari d’Anna, homme taciturne, froid et obnubilé par son travail.
Il y a Stepan Oblonski, frère d’Anna, et mari de Dolly, plein de vie et de joie aux connaissances multiples et activités extra conjugales récurrentes.
Il y a Kitty, soeur de Dolly, amoureuse de Vronski et rapidement désenchantée.
Il y a Lévine, ami de Stepan, propriétaire à la campagne, et amoureux de Kitty.
Différents caractères, différentes façons de pensée, différentes émotions.
Dépeints ici en quelques mots, ils sont beaucoup plus que ça: hyper travaillés dans le livre, riches et complexes, a tel point que chaque personnage en devient principal.

Prise au piège  dans une histoire d’amour compliquée, entre passion et morale, entre amant et mari, Anna chute. Et on assiste lentement à cette chute sans voir de solution dans une société où priment les apparences et le respect de son rôle et où Anna est passée outre.

Tolstoï nous offre un tableau de la société russe au XIXe siècle qui passe par toutes les catégories: du paysan au prince, du soldat à la maîtresse de maison, de la campagne à la ville…
De nombreux thèmes sont ainsi abordés: religion, agriculture, politique, économie…
Le rythme est soutenu.
Les chapitres brefs de quelques pages s’enchaînent inlassablement au cours des huit parties de ce livre de presque 1000 pages.
Mais la plume de Tolstoï se lit plus facilement que ce à quoi je m’attendais.

Un classique russe à lire une fois dans sa vie.

Note: 17/20

Top Ten Tuesday #3

5a70b-1

Les 10 meilleures trilogies

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur mon blogue Frogzine.

1 : Hunger Games – Suzanne Collins
téléchargement
2 : Divergent – Veronica Roth
divergent-trilogy

3 : Sidhe – Sandy Williams
sidhe-1

4 : Le Seigneur des Anneaux – Tokien
le_seigneur_des_anneaux_affiches

5 : Le cycle des dieux – Bernard Werber
99038183

6 : Les yeux jaunes des crocodile – Katherine Pancolkatherine-pancol1

7 : Delirium – Lauren Oliver
delirium-trilogy

8 : A la croisée des mondes – Philip Pullmana-la-croisc3a9e-des-mondes

9 : Autant en emporte le vent – Margaret Mitchell

autantenemporte

10 : Les fourmis – Bernard Werber
La-trilogie-les-fourmis-de-Bernard-

Challenge Halloween

3284260671

Cette année, je me lance.
Le challenge halloween est pour moi.
Organisé par Lou et Hilde pour la 6e année consécutive, du 1er octobre au 5 novembre, on est invité à partager nos lectures, films, séries, découvertes culinaires et décorations.

La randonnée d’Hallowee: les plus courageux s’arrêteront à toutes les étapes, mais les curieux souhaitant suivre un autre chemin et nous accompagner ponctuellement, seront les bienvenus.

Etape 1 :  Le 5 octobre 2015

Il est minuit : en route ! Un chemin sinistre et perdu dans la lande vous attend. A moins que vous ne décidiez de vous aventurer dans la Forêt des Damnés… la Forêt ou la Lande, à vous de choisir.

Etape 2 : Le 10 octobre 2015

Après toutes ces émotions, nous avons bien mérité de faire une pause.  Rien de tel qu’un pique-nique pour reprendre des forces. Les randonneurs découvrent leur casse-croûte en image et espèrent ne pas servir d’en-cas à quelques créatures qui rôdent dans les parages.

A vous de nous étonner avec vos créations culinaires halloweenesques !

Etape 3 : Le 15 octobre 2015

Après vos errances bucoliques, voilà qu’apparaît une grille rouillée. Oserez-vous la pousser malgré ses grincements ?

Osez un livre ou un film qui vous fait vraiment peur ! Votre courage sera mis à rude épreuve, vous serez alors fin prêt àaborder les deux prochaines étapes.

Etape 4 : Le 20 octobre

La fin de cette randonnée vous a entraìnés vers un cimetière de campagne, isolé, à des kilomètres du prochain village. Au détour d’une allée, vous vous penchez pour lire une inscription. « Ci-gît »…

A vous de décider qui est censé résider à cet endroit : une célébrité locale chez les créatures, un auteur qui vous hante depuis des années…

 Etape 5 : Le 25 octobre

Mais quel est ce son étrange ? Il semble émanent du caveau le plus proche. Il se fait de plus en plus fort. Vous voudriez fuir mais restez, fascinés…

Que peut-il vous arriver de pire ? Racontez-nous ou choisissez le livre, film ou documentaire qui pourrait le mieux l’exprimer !

Qui osera se lancer avec moi :)?